Our newsletters

[PDF versions]

kintanamagazine_logo_small.png

Le Laboratoire de Géomagnétisme et d Électromagnétisme (LGE)

Updated: Oct 8, 2019


Photo : Illustration du champ magnétique terrestre. Le champ magnétique terrestre est un robuste bouclier qui protège l'atmosphère terrestre (à gauche) du bombardement continuel de particules ionisées provenant du soleil (à droite). (Photo : https://www.nasa.gov)

Notre invité pour ce premier numéro est le docteur Lady Mireille Razafindranaivo. Elle a accepté généreusement de répondre à nos questions sur le Laboratoire de Géomagnétisme et d’Électromagnétisme (LGE).


Kintana Magazine (KM) : Quand on entend parler de “l'électromagnétisme” et de “géomagnétisme”, la première chose qui vient à l’esprit, ce sont les aimants. Mais qu’est-ce que c’est que l'“électromagnétisme” en termes simplifiés ?

Lady Mireille Razafindranaivo (LMR) : L'Électromagnétisme est un domaine qui étudie les relations qui existent entre les courants électriques et le magnétisme. Je vous donne un exemple : si vous avez un fil de fer et que vous injectez un courant sur ce fil, un champ magnétique se crée autour de ce fil. Ce champ magnétique, bien sûr, vous pouvez le mesurer et aussi le calculer.


KM : Et pour aller plus loin, le terme “géomagnétisme”, avec le préfixe latin “geo” - qui veut dire Terre - sous-entend -il que la Terre est elle aussi soumise aux lois de l’électromagnétisme ?

LMR : Oui bien sûr ! Notre planète Terre est comparable à un gros aimant : l'orientation par la boussole est une expérience familière, mais peu de personnes réalisent que celle-ci est une conséquence de la modification de notre environnement par la présence d'une grandeur physique orientée, appelée champ magnétique terrestre ou champ géomagnétique.


Le géomagnétisme est donc une section/ un domaine qui étudie la description de ce champ magnétique, de ses structures géographiques et de ses variations en fonction du temps. “Géomagnétisme” est aussi une matière enseignée dans la formation académique universitaire en Science Physique. À petite échelle, on parle de l'électromagnétisme mais à l’échelle terrestre, on parle de géomagnétisme.


KM : Quelle est l’importance du champ électromagnétique de la terre ?

LMR : Le champ magnétique terrestre est très important car il nous protège des pluies de particules chargées portées par le vent solaire : on dit alors qu'il est un compagnon discret de la terre. C’est un robuste bouclier qui protège l'atmosphère terrestre du bombardement continuel de particules ionisées provenant du soleil.


KM : Comment se manifeste-t-il ? Est-ce qu’on peut le sentir ou le mesurer ?

LMR : Comme discuté plus haut, le soleil envoie en permanence le vent solaire dans toutes les directions de l'espace. Formé de particules ionisées de hautes énergies, aux vitesses et natures variables, le vent solaire baigne les planètes de notre système solaire, y compris la Terre. La principale manifestation du champ magnétique terrestre est donc le maintien de l'intégrité de la vie sur Terre! On ne peut pas le sentir à proprement parler avec les cinq sens, mais sans sa présence ou s’il est perturbé, tous les êtres vivants sur Terre (humains, végétaux, animaux...) seront brûlés à fond par le soleil. En effet, il y avait très longtemps (environ 781 000 ans) un phénomène d'inversion du champ magnétique terrestre aurait été une des causes avancées pour expliquer la disparition des dinosaures … Mais ne vous inquiétez pas, car l'inversion ne se produit qu’une seule fois tous les un million d’années en moyenne ! On peut mesurer le champ magnétique terrestre et cela fait partie de notre travail au laboratoire LGE.


KM : Qu'est-ce que le Laboratoire de Géomagnétisme et d’Électromagnétisme ?

LMR : D'abord, c'est un laboratoire comme tous les autres, mais le LGE s'intéresse particulièrement à l'étude de la variation dans le temps et la variation géographique de ce champ magnétique terrestre et les phénomènes physiques qui y sont liés. Ensuite, LGE fait partie des laboratoires qui forment l'Institut et Observatoire de Géophysique d'Antananarivo (IOGA), qui est le premier centre de recherche scientifique à Madagascar, créé en 1889.


KM : Qu’est-ce que vous faites au sein du LGE ?

LMR : Nous avons un observatoire magnétique qui est ouvert depuis 1889. Il est le plus ancien observatoire de l'hémisphère Sud après celui de Canberra en Australie. Nous fournissons donc des valeurs de base de la station magnétique de l'observatoire (campagnes de prospection magnétique au sol ou aériennes). Nous mesurons aussi la déclinaison magnétique avec une précision à une minute d'arc près, qui est utile pour les navigations aérienne et maritime. Nous faisons également le levé magnétique au sol : utile pour la détection et la localisation des roches, des formations et des gisements minières et pétrolières. Les thèmes de recherche sont nombreux et variés mais citons quelques exemples :

- Les modélisations globales et régionales du champ magnétique terrestre : nous travaillerons avec ceux qui sont intéressés pour l'établissement d'un modèle plus précis de ce champ magnétique terrestre.

- La météorologie de l'espace, notamment l'étude du “courant induit géomagnétiquement” ou GIC (Geomagnetically Induced Current, en Anglais). Ce dernier présente des risques pour les infrastructures humaines comme les lignes électriques, les lignes téléphoniques, les pipelines, les rails, les câbles de communication et les réseaux électriques s'il sont d’amplitude et de fréquence élevée.

- La prospection magnétique : une méthode de détection et de localisation des roches, des formations et des gisements minières et pétrolières basée sur le champ magnétique et la susceptibilité magnétique des minéraux.

- Géo-effectivité : étude de l'influence de ce champ magnétique sur le climat par exemple, etc…


KM : Quels sont les intérêts des études menées au sein du LGE ?

LMR : Ils sont nombreux, mais je vais parler de deux grands intérêts pour Madagascar :

- L'étude de la croûte terrestre est une application du géomagnétisme plus directement appliquée mais tout aussi valorisable : au cours de la dernière décennie, Madagascar a connu un fort développement de la recherche pétrolière et minière. Les compagnies et entreprises qui investissent sont demandeuses de renseignements géologiques précis à différentes échelles spatiales que leur apportent les cartographies magnétiques des roches aimantées de la croûte.

- L'influence du soleil et la météorologie de l'espace sont aussi des autres applications du géomagnétisme : à Madagascar les réseaux électrique et téléphonique sont en phase de mise en production, il faut gérer les risques sur ses infrastructures humaines, élaborer les scénarios climatiques et mettre en œuvre des solutions d’aménagements simples en caractérisant à l'échelle de la Grande Ile les variations du champ magnétique.


KM : Quel profil doit-on avoir si on veut rejoindre le LGE ?

LMR : Pour nous rejoindre : d'abord, il faut avoir un baccalauréat scientifique (série D, C et technique industrielle) et choisir la filière PHYSIQUE CHIMIE. Ensuite, après deux ans de formation universitaire, il faut choisir l’option PHYSIQUE pour la licence et après l’option PHYSIQUE DU GLOBE pour le Master. Puis il faut choisir la spécialité géomagnétisme pour devenir finalement chercheur chez (au) LGE ou expert en géomagnétisme…


KM : Un message pour les lecteurs de Kintana Magazine ?

MLR : Tout d’abord, j’exprime ma profonde gratitude à Kintana Magazine de m’avoir invité à participer à cette rubrique. Ensuite je vous remercie aussi chers lecteurs et je vous encourage à prendre part ! Bonne lecture.



A propos de l’auteur


Lady Mireille Razafindranaivo est une femme scientifique Malagasy, Physicienne, Géomagnéticienne,

Géophysicienne, née à Antananarivo Madagascar. Après avoir obtenu son diplôme d'études approfondies (DEA) de physique à la faculté des Sciences de l'Université d'Antananarivo, elle a obtenu son doctorat de Physique et Applications en 2016. Actuellement, elle est chercheure et chef du Laboratoire de Géomagnétisme et d'Electromagnétisme de l'Institut et Observatoire de Géophysique. Contact : rladymireille@gmail.com

Mikasika ny Kintana Magazine

Manasa anao ary haneho hevitra na hifandray mivantana amin’ny mpanoratar amin’ny alalan’ny mailaka etsy ambony Mbola betsaka koa ireo lahatsoratra mahaliana hafa ho hitanao ao amin’ny Kintana Magazine izay azo alaina eto. Raha maniry handray anjara amin’ny laharana manaraka na manana soso-kevitra dia aza misalasala mifandray amin’ny mpikarakara ny Kintana Magazine amin’ny adiresy mailaka: ikalabekintana @gmail.com.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon
Contact

 

​Telephone : ​+261 34 27 611 19

Email : ikalastem-at-gmail-dot-com